QUE VOULONS-NOUS ?

Notre Gauche appelle à une société où :

1. Les richesses sont réparties de manière radicalement égalitaire

La fiscalité doit être réformée en profondeur afin de supprimer les inégalités qu’elle maintient en matière de répartition des richesses et de tension salariale. Source d’égalité, elle doit permettre de réduire l’écart entre la rémunération du capital et celle du travail.

Notre Gauche appelle à :
• une globalisation des revenus ;
• un rétablissement de tranches d’imposition plus progressives ;
• l’instauration d’un impôt sur le capital.

2. L’économie est au service de la justice sociale

L’État doit reprendre son rôle à la fois de régulateur de l’économie et de soutien à un développement durable, au départ des moyens dégagés par une fiscalité plus juste. Il doit promouvoir des services publics forts et refuser de servir les intérêts de quelques-uns via des politiques d’austérité injustes et contreproductives.

Notre Gauche appelle à :
• la mise en oeuvre de politiques en faveur du développement durable, de l’accès au logement, d’une agriculture à taille humaine, des circuits économiques courts ;
• la promotion et la défense des services publics, qui doivent répondre aux besoins sociaux de tous et ne pas être assujettis aux lois du marché ;
• une transparence accrue et un contrôle citoyen en matière de dette publique.

3. On travaille moins pour vivre mieux

Aujourd’hui, le partage du temps de travail est réglé par le marché. Alors que certaines personnes travaillent à temps plein et s’épuisent, d’autres sont sans emploi et s’appauvrissent. Or, le progrès social et technologique promet une productivité encore plus importante avec moins d’emplois.

Notre Gauche appelle à :
• une réduction collective du temps de travail avec maintien du salaire et embauche compensatoire ;
• la remise en cause du slogan « travailler plus pour gagner plus » ;
• la création d’emplois publics financés par une fiscalité juste.

 

4. L’environnement est respecté et amélioré

La lutte contre le dérèglement climatique est une nécessité. L’État doit établir une politique environnementale ambitieuse et complète, en promouvant les comportements individuels et collectifs ayant un impact écologique faible.

Notre Gauche appelle à :
• un soutien, via des aides publiques ciblées, à la création d’emplois liés à la production de produits durables et de qualité, de la fabrication au recyclage ;
• la mise en place d’une politique énergétique durable et cohérente intégrant les technologies améliorant l’environnement ;
• un investissement conséquent dans le développement des infrastructures de transport public.
5. La solidarité est le principe fondamental

La sécurité sociale permet la solidarité entre les citoyens. Elle organise un salaire différé et installe la solidarité entre petits et grands, entre forts et faibles. Alimentée par des cotisations sociales, elle rencontre les besoins tout au long de la vie. Universelle, à l’inverse des assurances privées, elle ne distingue pas les citoyens en fonction de leur portefeuille.

Notre Gauche appelle à :
• l’individualisation des droits, pour garantir à tous un traitement égalitaire indépendamment des choix de vie ;
• l’accès à des soins de santé de qualité garanti pour tous ;
• l’abandon des mesures de limitation ou de suppression de droit aux allocations sociales, qui génèrent la détresse sans avoir aucun effet sur l’offre d’emploi.
6. L’État est laïque

La laïcité politique garantit à chaque citoyen la liberté d’exprimer ses convictions. Elle est aussi garante de l’égalité entre les citoyens en assurant qu’aucune discrimination ne peut avoir lieu sur base de l’appartenance ou de la non-appartenance religieuse.

Notre Gauche appelle à :
• une séparation radicale des cultes et de l’État ;
• la modification du régime fiscal afin que la contribution aux cultes par l’impôt soit laissée à la libre appréciation de chacun ;
• un soutien aux initiatives citoyennes qui permettent de faire société en dépassant les clivages philosophiques.
7. L’éducation rend les hommes et les femmes libres

L’enseignement et la culture sont indispensables à la construction d’une personnalité libre et responsable, d’un citoyen adulte et critique conscient des enjeux sociaux. L’action publique doit concevoir ces espaces d’émancipation, d’expression et de rencontre hors des lois du marché.

Notre Gauche appelle à :
• la fin de la concurrence entre les réseaux, pour un enseignement de qualité et accessible à tous, du niveau fondamental au niveau supérieur ;
• la création d’un parcours scolaire unique mêlant des éléments de formation généraux, techniques et professionnels, intégrant des pratiques de pédagogie alternatives ;
• l’accès à des pratiques culturelles créatives, diversifiées et émancipatrices.

8. L’Europe est sociale

L’Union européenne doit être porteuse de progrès social et de solidarité entre les peuples. L’austérité aveugle imposée aux gouvernements n’est pas compatible avec l’idéal de paix, de solidarité et de démocratie que nous souhaitons que les institutions européennes partagent. L’Europe doit être réformée en profondeur pour prendre en considération les aspirations démocratiques et lutter contre la montée des nationalismes.

Notre Gauche appelle à :
• l’harmonisation vers le haut de la protection sociale des travailleurs ;
• une politique humaine d’asile et d’immigration assortie d’une vraie politique d’accueil et d’intégration ;
• un refus catégorique de toute forme d’accord économique tel que le TTIP allant vers une libéralisation totale des marchés au service des intérêts des multinationales.
9. La solidarité et le pacifisme caractérisent les relations internationales

La peur de l’autre n’est pas un projet de société. Aussi, un avantage collectif doit être tiré de la mondialisation des échanges économiques, culturels, migratoires. Ceci implique à terme une gouvernance et une régulation mondiale.

Notre Gauche appelle à :
• un renforcement des solidarités internationales plutôt qu’à l’escalade sécuritaire et liberticide ;
• une augmentation et une meilleure utilisation de l’aide publique au développement ;
• la mise en place de mécanismes faisant obstacle à toute forme de corruption et d’évasion fiscale, tant au niveau national qu’international.
10. La dynamique démocratique est revivifiée

La citoyenneté doit se construire autour d’un socle commun de valeurs qui garantit les libertés fondamentales et la représentation démocratique de chacun.

Notre Gauche appelle à :
• l’absence de discrimination et la liberté de chacun indépendamment de son sexe, de son genre ou de son origine, de son orientation sexuelle et de ses convictions philosophiques ou religieuses ;
• une égalité des droits effective garantissant à tous et toutes le même accès à l’éducation, au travail et à la citoyenneté ;
• l’encouragement de la participation citoyenne à la vie politique et de projets médiatiques innovants qui soutiennent cet engagement.

 

Acteurs et actrices issus des milieux politiques, syndicaux, mutualistes, associatifs, citoyens, c’est ensemble que nous devons porter nos idées pour une société plus juste.

Faites entendre votre voix.

hello